Billets relatifs au mot-clé : enfants

Logiciels de contrôle parental

Posté le lundi 17 janvier 2011 par Oelita, rubrique Techno

Je pense toujours qu'il ne faut pas se reposer simplement sur une solution logicielle pour accompagner ses enfants sur internet. Cependant, utiliser un outil de contrôle parental semble assez indispensable pour éviter que les plus jeunes de nos enfants ne tombent par erreur sur n'importe quoi en utilisant Google. C'est vite arrivé... D'autre part, ces outils ne permettent pas seulement de bloquer l'accès à des sites, mais aussi de donner des limites de temps, de détecter si un enfant donne des infos personnelles, et d'autres fonctions encore. Cela mérite donc de se pencher sur le sujet.

J'avoue que j'ai traité le sujet assez vite... J'ai demandé l'avis des copines, lu un ou deux articles, et installé un outil gratuit parmi d'autres. Il s'agit dans mon cas de K9 web protection. Ma foi, cela fonctionne plutôt bien, et mes enfants m'appellent parfois pour me demander de débloquer un site ou un autre. Mon mari me dit cependant que l'outil a planté quelques fois, causant quelques soucis.

Rubriques de sites à bloquer sur K9

Par ailleurs, il est important, si vous êtes sous Windows et que vous avez plusieurs enfants, de leur créer des sessions pour chacun. Cela permet d'éviter les erreurs de manipulation ("mon frère m'a supprimé mon fichier !!"), et d'établir des horaires de connexion autorisées. Les manips et les possibilités varient selon la version de windows, mais à partir de Vista, il existe un logiciel de contrôle parental intégré. Voici un guide de configuration sous Vista et 7 chez Cnet. A la maison, nous l'utilisons pour paramétrer les horaires. K9 a l'inconvénient de ne pas gérer les filtres par session Windows.

Récemment, je suis tombée sur cet article du Journal des femmes Linternaute, qui présente Norton Online Family. Les fonctionnalités semblent intéressantes ! Je ne suis pas fan des outils de flicage qui vous balancent des rapports sur l'activité en ligne des enfants, mais l'idée que l'enfant puisse aller outre un blocage en devant vous envoyer un message de justification est assez plaisant.

Exemple d'utilisation de Norton Online Family

Sur le forum Maximômes, des mères de famille nombreuse avaient aussi parlé de Parentsdanslesparages, un outil de contrôle du temps passé sur l'ordinateur.

Si vous avez des expériences à partager sur le sujet, n'hésitez pas à en parler en commentaires ! Cet article est en effet très loin d'être exhaustif...

NosJuniors, pour les parents d'enfants de 8 à 12 ans

Posté le lundi 6 décembre 2010 par Oelita, rubrique Psycho

Septembre 2010, salon du Monde du jeu à la porte de Versailles. Stands de jeux vidéos d'un côté. Jeux dits "de société" de l'autre. Je me balade avec mon mari et nos deux plus jeunes enfants. On arrive dans le coin des jeux pour enfants, et mon mari me signale "Regarde, le stand d'un site qui devrait te plaire !". Je découvre en effet un site dédié aux parents d'enfants de 8 à 12 ans, NosJuniors. J'y vais pour taper la discute, et surtout savoir s'il s'agit encore d'un site super commercial, d'un site dédié à la sécurité de nos pauvres enfants menacés par la société actuelle et les dangers d'internet (ras-le-bol de ces discours), ou d'un vrai site sympa pour parents expérimentés (qui ont déjà eu 8 ans pour apprendre à être parents, quand même !).

Logo NosJuniors

Je suis tombée direct sur Isabelle, cofondatrice du site. Qui a commencé à me parler de ces enfants qui ne sont plus des bébés, mais pas encore des ados. Des parents qui veulent des conseils de tous les jours et des sujets adaptés à cette tranche d'âge passionnante. Je lui ai parlé de Maximômes et de 7surleWeb. De mon fils de 9 ans. De mon expérience passée avec mes 3 ainés, passés dans le camp des ados (voire des jeunes adultes, eh oui, mon ainée a 20 ans et habite un studio à Paris... ).

Bref, je suis restée 20 bonnes minutes à tchatcher non-stop. Heureusement que mes fistons testaient des casse-têtes avec leur père pendant ce temps-là !

On s'est quittées en se disant qu'il faudrait se revoir, et faire des échanges entre nos sites. En se laissant nos cartes de visites mutuelles (j'avais pris ma boite de cartes TourdeJeu, mais il y avait aussi quelques Maximômes dedans !). On a gardé le contact par mail, et cela s'est soldé par un déjeuner japonais il y a peu de temps. Je n'ai jamais autant discuté pendant un repas au resto ! Surtout qu'Isabelle m'a interviewée pour sa rubrique "Les parents bloguent-ils". Notre collaboration ira peut-être plus loin en 2011, qui sait...

A mon tour, je lui ai posé quelques questions pour vous présenter NosJuniors, un site que j'aime.

NosJuniors parle des Juniors de 8 à 12 ans, pourquoi cette tranche d'âge précisément ?

A l'origine de NosJuniors.com, il y a une conviction : trop petits ou trop grands, déjà trop mûrs ou pas encore assez, entre jeune enfance et adolescence, les 8-12 ans sont une tranche d'âge à part qui mérite la lumière. Ils n'ont jamais été aussi ouverts sur le monde, à l'aise avec tout ce qui questionne toujours leurs parents (notamment les nouvelles technologies), paraissent bien plus grands qu'ils ne sont au fond d'eux. A cet âge leurs parents n'ont plus aucune source d'information évidente, la presse parentale s'adressant aux parents dont les enfants ont moins de 6 ans. Pourtant ils ont plein de questions ! Et surtout ils ont conscience que ce qu'ils construisent à ce moment charnière de la vie de leurs enfants est clé pour la phase d'après : l'adolescence...

Le site n'utilise pas le terme "pré-ado" souvent proposé pour cet âge-là. C'est fait exprès ? Cela signifie que vous les voyez comment, ces Juniors ?

Parce que nous réfutons l'idée que les Juniors soient une sorte de sandwich, coincé entre enfance et adolescence, et parce qu'être "pré-quelque chose" reviens à ne pas avoir d'existence propre. Aux Etats Unis on les appelle des tweens, la contraction de between et teen. Nous avons décidé que les mettre en valeur commençait par leur donner un nom (et nous espérons bien faire des émules !), ce sera Juniors. Et nous ne revendiquons : le préado n'existe pas !

Les rubriques de NosJuniors

D'où viennent les articles ? NosJuniors est un magazine en ligne ou un site plus large que cela ? Vous êtes combien à vous en occuper ?

Les articles sont écrits par des journalistes professionnels. NosJuniors.com est un magazine en ligne, qui a vocation à prendresse vraiment la suite de la presse parentale papier, d'être le lieu d'information mais aussi de partage des parents des 8-12 ans, et plus largement des parents qui n'ont plus seulement des bébés à la maison ! Nous sommes 3 à y travailler à plein temps, plus 7 journalistes indépendants. Une petite équipe mais beaucoup d'idées ! (NDLR : pas si petite, l'équipe !)

J'ai vu des tests de produits par des parents. On peut participer à ces tests, comment ça marche ?

En effet selon les opportunités nous proposons aux parents de tester des produits, sous réserve bien sûr qu'ils acceptent de nous faire des comptes rendus sérieux et circonstanciés. Autrement régulièrement la rédaction réalise des tests produits et même des matchs, pour aider les parents dans leur consommation courante !

Le site a-t'il des projets d'évolution à venir ?

Le site va continuer de grandir, et nous allons au fur et à mesure également développer la partie "boutique" associée. Non pas tant pour vendre mais pour servir de repères et de sélection produit dans différentes catégories (livres, jeux vidéo, high tech...) aux parents. Nous développerons aussi courant 2011 toute une plateforme de services destinés à aider les parents dans leur organisation courante. En attendant le forum a ouvert il y a un petit mois, nous comptons bien le développer afin de créer un vrai partage entre parents de Juniors.

Dans une famille nombreuse, on a souvent des enfants appartenant à des tranches d'âge variées (pour ma part, ça va de 6 ans à 20 ans, par exemple !). Vous allez aussi créer des articles sur les autres âges, ou pas ?

Pour le moment nous nous concentrons sur cet âge si particulier : il y a tant à dire, à défricher, expliquer !! Et nous pensons de plus qu'on ne s'adresse pas de la même façon et dans un même lieu aux parents de petits enfants, de Juniors, et d'ados, même si un parent peut avoir les 3 âges à la maison. Mais nous réfléchissons à décliner pourquoi pas le concept sur les plus grands, quand nous serons mûrs !

PS : Isabelle participe à un concours de Mompreneur, et pour voter pour elle, c'est par ici !

Entretiens passionnants avec Michael Stora sur les jeux vidéos et les enfants

Posté le lundi 15 mars 2010 par Oelita, rubrique Psycho

Image de l'entretien vidéo de Numerikids avec M. StoraCes entretiens vidéos datent de janvier 2009. Ils sont parus chez Numérikids, site intéressant qui a pour but de parler des jeux vidéos pour enfants, aux parents. Créé en 2007 par une journaliste mère de famille, Numerikids parle de l'actualité des jeux, et guide les parents d'une façon très pragmatique.

Michael Stora est un psychologue spécialisé en mondes numériques et jeux vidéos. Il a été interviewé par Numerikids pour leur rubrique "Parole d'expert". Ces entretiens, découpés en 3 parties de 10 minutes chacune, sont extrêmement riches. Personnellement, je suis tout-à-fait d'accord avec ce qu'il y dit concernant les bénéfices des jeux vidéos, les conditions à suivre pour ne pas déraper, le peu d'intérêt de la majorité des jeux dits ludo-éducatifs...

J'ai mis du temps avant de les regarder car je ne suis pas fan du format vidéo... et c'était un tort ! Ces entretiens méritent vraiment votre attention !

Eduquer les jeunes aux nouveaux outils en ligne : msn, facebook...

Posté le dimanche 14 février 2010 par Oelita, rubrique Pratique

Apprendre internet à ses enfants, c'est une préoccupation normale pour des parents. Début 2007, je vous avais fait une liste de sites et articles sur le sujet. Le sujet prioritaire était le contrôle parental, et d'apprendre aux plus jeunes à surfer en toute sécurité, sans dévoiler d'informations sur eux.

3 ans plus tard, l'explosion des réseaux sociaux est passée par là. Les pré-ados et les ados sont incités (comme les adultes !) à s'exprimer de plus en plus publiquement. A partager leurs photos et vidéos, à donner leur avis sur tout, et plus globalement, à commenter leur vie en direct. Les modes s'accélèrent, et on passe des blogs à Myspace, à Facebook, à Twitter, à Friendfeed... Les jeux en ligne explosent, eux aussi, et les forums associés sont aussi là pour faire discuter nos jeunes joueurs. Quant au téléchargement illégal, il n'est pas nouveau, mais c'est un sujet toujours très chaud !

De nouveaux guides sont donc indispensables pour expliquer les risques inhérents à ces nouveaux usages, pour conseiller les jeunes internautes. D'autres sites ou articles visent plutôt les parents,, souvent un peu dépassés. Enfin, certains s'adressent carrément aux étudiants ou aux jeunes adultes, leur expliquant combien leur réputation numérique est importante. Voici donc une liste assez variée sur ces sujets, glanée au fil des mois !

  • L'UDAF 53 (union des associations familiales de Mayenne) a créé sur son site une rubrique "Médias et famille" fort intéressante. Elle contient une liste de documents destinés aux parents sur les thèmes des tchats, des réseaux sociaux, des blogs, de jeux en ligne, des achats en ligne, du téléchargement... Ils sont bien faits ! Une Charte familiale d'utilisation d'internet est également proposée. Ma foi, ce n'est pas une bête idée, rappeler de façon visible aux enfants leurs horaires autorisés et les principales règles à respecter est toujours utile !
  • Un site public belge, le Momiclic, a publié en mai 09 un guide d'utilisation de Facebook qui explique en détail les avantages et les inconvénients de ce site. Il détaille, surtout, toutes les options de confidentialité qui vous permettront de maîtriser vos informations ! (j'ai trouvé ces 2 liens grâce à Jean-Luc Raymond)
  • Ce site ne parle pas spécifiquement des enfants ou des jeunes, mais il est rempli d'informations sur tout ce qui touche à la sécurité numérique (achats en ligne, virus...) : Just Ask Gemalto.
  • Ce petit article des Numeriques parle de l'impact de la réputation numérique sur la future vie professionnelle (au niveau de l'embauche).
  • Cette interview de Yann Leroux par Antoine Dupin concerne la e-réputation également.
  • Le gouvernement luxembourgeois a mis en ligne un kit de sécurité familial qui est plutôt bien fait et assez ludique. En France, le site Internet sans crainte est un site assez complet et très vivant pour informer parents et enfants. Il comporte un blog assez fourni.
  • Cet article récent, Vie privée, le point de vue des petits cons a fait le tour d'internet : il est effectivement fort intéressant à lire pour des parents. Il tente d'expliquer les différences de génération, de comportement en ligne... tout en faisant également des parallèles entre les rébellions des générations successives. Nous analysons les actions de nos ados à travers notre propre expérience, fort différente de la leur, à eux qui sont élevés dans un monde très ouvert mais qui aime tout contrôler à l'excès.
  • Le sujet du moment est celui de la cyber-intimidation, le cyber-bullying. Plus insidieux que tout ce qui est hors-la-loi, il n'est pas sans évoquer les trolls, mais via des attaques personnelles. Cet article de fouablog évoque le sujet. Humiliations publiques, commentaires haineux... ce n'est déjà pas facile à gérer pour des adultes, mais c'est probablement encore plus difficile pour des enfants. Les québécois ont mis en place une info sur la cyber-intimidation, destinée aux enfants par tranches d'âge.

Pour terminer, je voudrais revenir sur les peurs souvent exagérées que l'on a d'internet, sur les clichés qui ont toujours cours... Par exemple, cette vidéo de BFM TV (qui date d'un an) parlait d'Hellotipi, site qui propose de créer des sites familiaux privés. Voici ce que l'on peut y entendre :

  • OK, il y a quelques points positifs à échanger par internet avec ses proches : on fait des économies de téléphone, on comble l'éloignement géographique et générationnel, on peut organiser des "vraies" rencontres, et on garde le contact sans être envahi.
  • Mais attention, le journaliste (qui visiblement, n'utilise pas beaucoup internet) insiste sur ces points négatifs : vous devenez intoxiqué, accro, vampirisé, monopolisé ! C'est une aliénation, la porte ouverte au flicage, à la jalousie, à la surveillance par les autres ! C'est une dépendance aux autres, vous êtes envahi, infantilisé ! C'est du virtuel, c'est une illusion !

Rappelons encore une fois que "virtuel" ne veut pas dire "imaginaire" ! Des relations par internet ne sont pas des relations chimériques, c'est du réel. Tous les réseaux que nous utilisons aujourd'hui sont d'abord des moyens de garder le contact avec nos proches bien réels. Ils permettent également, ensuite, de rencontrer des gens qui ont les mêmes centres d'intérêt que nous, mais cela vient occasionnellement, dans un second temps. Nos ados ne s'y trompent pas, et utilisent donc majoritairement internet pour discuter... avec leurs copains de collège ou lycée.

Une "enquête sérieuse" comme celle-ci est aussi du genre à tout montrer sous un jour négatif, comme le montre l'intertitre "Où se cachent les enfants pour surfer ?". Pourquoi "se cachent" ?? Dans le paragraphe suivant, surfer dans sa chambre devient de l'isolement. A la fin de l'article, nos enfants deviennent carrément des hackers... et bien entendu, dans le sondage sur les activités en ligne des enfants, la réponse "jouer" n'est pas proposée !

Pourtant, d'autres études peuvent aussi mettre en avant les effets positifs de ces activités en ligne : les enfants qui communiquent sur internet développent aussi leurs talents d'écriture, et prennent confiance en eux.

Quant à la paranoïa qu'encouragent certains politiques sur les dangers d'internet, en mélangeant tout et n'importe quoi, je vous conseille de lire cet article de janvier 09 de L'express, ainsi que ce billet de B. Duperrin. Être vigilant, oui, diaboliser et refuser les apports d'internet, non.

Comment conseiller les parents sur les jeux vidéos ?

Posté le vendredi 4 décembre 2009 par Oelita, rubrique Pratique

Chez nous, on n'a pas trop de soucis sur ce thème car on connait bien les jeux vidéos. On est donc à même de conseiller nos enfants, et de veiller à l'adéquation entre leur âge, leur sensibilité, et les jeux. Mais je vois bien dans mon entourage, et sur le forum de Maximômes, que c'est souvent un problème que de choisir des jeux adaptés. Il faut également gérer les temps de jeu et les risques de dérapage divers... Tout un programme. C'est pour cela que diverses initiatives existent sur internet pour guider les parents.

Ou leur faire peur en stigmatisant les jeux vidéos. En parlant d'addiction, de violence omniprésente.

Je vous propose donc un tour d'horizon de ce thème, avec les nombreux liens que j'ai mis de côté depuis environ un an.

Conseils aux parents

  • Pédagojeux a été créé il y a environ un an, justement. 9 partenaires très diversifiés ont présidé à la création de ce site au ton modéré. Des articles de fond sur les craintes les plus courantes et des conseils généraux. Des explications sur les différents types de jeux. Savoir paramétrer le contrôle parental sur les consoles de jeux. Par contre, le site est assez "statique" : pas d'actualités, pas d'infos sur les derniers jeux sortis... Et il n'est pas interactif non plus : pas de forum de discussion.
  • Le PEGI est un système de pictogrammes élaboré au niveau européen, et utilisé obligatoirement sur toutes les boites de jeux commercialisés. A connaître absolument, voici l'explication des pictos PEGI. C'est vraiment un élément important à consulter sur un jeu. Évidemment, c'est très dichotomique : noir ou blanc. Une insulte à un moment du jeu ? Le picto "langage grossier" est apposé. Les jeux en ligne commencent timidement à l'afficher sur leurs sites (sur Druidik par exemple), mais rien n'est encore obligatoire sur ce domaine...
    Les pictos PEGI d'âge conseillé
    Les autres pictos PEGI
  • C'est sans doute pour compléter Pedagojeux qu'a été lancé aujourd'hui même un nouveau site : Jeux videos info parents, édité par l'association e-enfance avec le soutien du gouvernement (nkm). Contrairement à Pedagojeux, il comporte un forum, et il présente des fiches d'informations sur chaque jeu. Il comporte également une rubrique tout savoir sur les jeux vidéos qui reprend les mêmes thèmes que Pedagojeux... Dommage de se marcher ainsi sur les pieds ! Pourquoi ne pas avoir enrichi Pedagojeux au lieu de créer un autre site ? Probablement parce que c'est e-enfance qui prend en charge les contenus et la modération de ce nouveau site.
    Ce site n'a pas peur de mettre sur les points sur les i concernant les jeux : chaque fiche comporte un rappel des caratéristiques du jeu (signalétique PEGI, durée de jeu, options payantes, possibilités de sauvegarde), mais aussi un avis sur l'adéquation à un jeune public, rédigé par un psy. Ca ne fait pas forcément plaisir à tout le mode que quelqu'un dise "Attention : Pour des enfants trop jeunes, ce jeu peut engendrer un risque d'identification massive à des personnages immoraux, violents et sans limite.". Ok, le terme d'identification est sans doute trop fort et surtout trop "psy", mais le fait est là, ce jeu présente des personnages immoraux et violents, et les parents ont intérêt à le savoir. Même si c'est déjà indiqué sur les pictos PEGI. Les fiches précisent également, de façon plus positive, l'intérêt du jeu (s'il demande de la réflexion, de la concentration, de la persévérance, de la coopération avec d'autres joueurs... ).
  • Un petit dossier de L'internaute sur le thème des jeux vidéos et des enfants, avec des conseils de bon sens.

Les "dangers" des jeux vidéos

  • En février dernier, il était envisagé de faire apposer une mention de danger d'addiction sur les boites de jeux, comme l'indique cet article de clubic. Cet article de fluctuat.net parle d'une clinique américaine anti-addiction qui s'est rendue compte qu'il n'y avait pas de réelle dépendance, mais un malaise social ou familial... En France, Yann Leroux est beaucoup intervenu sur le sujet, avec des explications assez claires pour expliquer que cette addiction au jeu vidéo n'existe pas, comme dans cette excellente interview.
  • Autre thème : le jeu vidéo rend amorphe, comme l'indiquait une campagne de publicité anglaise en mars dernier. Certes, il ne faut pas compter que sur les jeux vidéos type wii sports pour bouger ses enfants. Les jeux vidéos restent cependant un loisir très formateur et interactif par ailleurs, qui apporte bien davantage de choses à un enfant que de regarder la télévision. On en revient donc juste au sujet de la limitation du temps d'écran.
  • On accuse également le jeu vidéo de renfermer l'enfant sur lui-même, seul face à son écran, et de lui faire confondre monde réel et virtuel. Cela me parait assez irréel comme critique, très éloigné de ce que je constate avec mes propres enfants. Globalement, sur tout le sujet de l'enfant face aux jeux vidéos, vous pouvez lire le livre de Serge Tisseron consacré au sujet, "Mais qui a peur des jeux vidéos ?", dont voici une description détaillée par Yann Leroux. "L’éventuelle perte de soi dans les jeu vidéos est traitée frontalement : il s’agit d’un fantasme."
  • Les enfants jouent à des jeux inadaptés à leur âge : ce bel article de Gamongirls faisait suite à un reportage alarmiste de Zone interdite sur les dangers des jeux vidéos. Il rappelle, chiffres de sondages à l'appui, que beaucoup de parents ne s'informent pas assez sur les jeux. "Un sondage Ipsos publié en décembre 2008 démontre que 54% des interrogés ne parlent jamais de jeux vidéo avec leurs enfants et que 31% avouent même ne pas savoir à quoi ils jouent, la vigilance diminuant avec l’âge de l’enfant (jusqu’à 58% pour la tranche d’âge des 15-17 ans). Or, ce sont pourtant les parents qui sont les principaux acheteurs de ces jeux dans 79% des cas.". Conclusion : "Comment protéger nos enfants ? en s’intéressant à ce qu’ils jouent et en s’informant sur les jeux qu’ils souhaitent acheter afin d’éviter la gaffe du jeu non adapté à l’âge des enfants. Faites du jeu vidéo un terrain de dialogue pour mieux les comprendre plutôt qu’un terrain de mésentente creusant l’absence de dialogue." N'oublions pas que le jeu vidéo est déjà ancien : ses premiers fans sont désormais adultes. Les jeux conseillés aux plus de 16 ans, voire 18 ans, sont donc très largement mis en avant par le marché, alors ne vous trompez pas de cible...
  • Les dangers du "cyberbullying" sur les jeux en ligne (et sur internet en général) commencent enfin à être discutés. Avez-vous vu cette affiche-choc d'Action innocence ? en tant que mère, et en tant qu'habituée des communautés d'internet, je vous avoue que ce sujet me semble bien plus préoccupant que celui des "mauvaises rencontres". Les communautés d'internautes, celles des réseaux sociaux mais aussi celles des jeux en ligne, sont souvent bien plus violentes qu'on ne le croit, et ce peut être très insidieux... L'anonymat relatif permet malheureusement aux gens de se lâcher, d'insulter ou simplement d'être cruel et méchant encore plus facilement que dans la vie. Les abus les plus criants seront probablement sanctionnés par les équipes de modération (c'est le cas sur les communautés qui ciblent les enfants, attention aux autres : on en revient au choix d'un jeu adapté à l'âge de l'enfant !). On peut aussi y vivre des moments très valorisants, se faire de vrais amis, sortir de sa timidité, s'affirmer, etc. C'est d'un potentiel fabuleux. Il faut cependant être vigilant et en parler avec son enfant, lui demander comment les autres lui parlent, comment il se sent dans ses communautés... et le prévenir dès qu'il s'inscrit sur sa première communauté, finalement, car ce type de discours est plus efficace avant qu'après... Simplement lui dire qu'il y a des gens, adultes ou enfants, qui aiment se moquer des autres, voire les insulter, comme ça, pour rien, parce que c'est "facile", et qu'il ne faut pas prendre ça personnellement, mais éviter ces personnes-là. Bien sûr, on leur explique par la même occasion qu'ils ne doivent pas, eux-mêmes, avoir ce type de comportement... Je trouve que ce thème devrait être largement plus discuté auprès des parents.
  • Pour terminer, en anglais, un long article de 2003 qui défend les jeux vidéos, avec des avis parfois un peu curieux (c'est l'orientation du site qui veut ça) mais qui reste très intéressant : taking children seriously. J'aime ce type d'explication : "If your children were playing chess for several hours a day, you would boast about what geniuses they are. There is no intrinsic difference between chess and a video game, or indeed, even between things like playing the piano and playing video games, except that playing the piano has this enormous initial cost. They are similar kinds of activity. One of them is culturally sanctioned and the other is still culturally stigmatised"

N'oubliez surtout pas que vous pouvez vous aussi jouer :-) et surtout jouer avec vos enfants. Les jeux familiaux de la Wii et les jeux musicaux vous permettront facilement de jouer ensemble même si vous n'êtes pas fans des jeux vidéos plus classiques. Les frères et soeurs jouent également ensemble... Mes 4 ainés jouent ensemble à Guitar Hero, c'est un régal à voir !

Les photos colorées remportent du succès

Posté le mardi 3 novembre 2009 par Oelita, rubrique Ludique

Suite du billet de samedi : une jolie idée d'activité avec les enfants.

J'ai en effet lancé l'idée sur le forum Maximômes, et, la pluie aidant, cela a bien pris : nous en sommes à 28 images !

Voici les miennes pour le rouge et le blanc :

On peut remarquer l'omniprésence des petites voitures sur mes photos, oui...

Kitty a proposé une idée complémentaire : une fois le tableau constitué (et la photo prise), on peut en profiter pour enchaîner sur un autre jeu avant de tout ranger : les enfants sortent, on enlève un objet, et les enfants reviennent et doivent dire quel objet a été retiré du tableau. Et voila, deux jeux en un pour terminer les vacances !

Une jolie idée d'activité avec enfants

Posté le samedi 31 octobre 2009 par Oelita, rubrique Ludique

L'automne est déjà bien installé. Les jours raccourcissent. Il fait plus souvent gris et pluvieux. Il est temps de ressortir cette bonne idée donnée cet été par theYoupiTouch sur son joli blog de déco.

Il s'agit d'organiser avec les enfants une chasse aux couleurs dans la maison, et d'en immortaliser le résultat par une jolie photo. Pour donner quelque chose comme cela :

Je n'ai pas encore de photo à vous soumettre car je viens juste de lancer l'idée à mes deux plus jeunes. Auront-ils la patience de faire aussi bien ? On verra !

Edit : Voila, nous avons réussi, sur le thème du jaune ! Les enfants ont adoré, et moi aussi :-) . "Demain, on fait le rouge", ont-ils dit ! "Il faut le mettre sur internet, maman !"...

Bons moments en famille

Posté le vendredi 20 février 2009 par Oelita, rubrique Ludique

Le blog anglophone Zen Habits a présenté dernièrement un billet sur 30 plaisirs simples à partager en famille. En voici une (très approximative) version française... commentée à ma façon !

  1. Aller se balader dans le froid et se réchauffer ensemble autour d'un chocolat chaud.
    --> les enfants de + de 8 ans sont toujours d'accord sur le chocolat chaud, mais pas vraiment pour la balade dans le froid !
  2. Regarder un DVD en mangeant des pop-corn.
    --> Le DVD est une valeur sûre. Dès qu'on arrive à se mettre d'accord sur le film. De quoi se disputer pour de bon. Et le pop-corn va plutôt générer des tas de "chuuuuuut, j'entends rien à cause de toi !!!".
  3. Faire un pique-nique. A l'intérieur, en hiver.
    --> Ca marche très bien chez nous aussi, oui !
  4. Se serrer sous la couette un dimanche matin glacé.
    --> Ne peut pas fonctionner avec des + de 10 ans. Et heureusement, on a du chauffage dans la maison ! Par contre, on est devenus adeptes des plaids sur les canapés pour regarder les fameux DVD ou Koh-Lantah (il fait un peu frais dans notre salon). A noter que regarder Koh-Lantah permet aux enfants de savourer ensuite à sa juste mesure le confort de la maison moderne !
  5. Aller manger un brunch au resto le dimanche. Formule buffet. Souvent gratuite pour les enfants.
    --> Pas très répandu en France ! Ou alors à prix d'or... Autant se faire le brunch à la maison, par contre.
  6. Simplement discuter.
    --> C'est vrai que ça marche bien. Même avec des ados, si, si. Commenter un fait d'actualité, parler d'histoire, raconter ses souvenirs de quand on était petit (quoi, yavait pas d'ordinateur, mais comment tu faisais ??)... Chez nous, c'est surtout à table que ça se passe. On reste à table après le dessert pour prolonger la discussion.
  7. Se lancer dans des défis de phrases type "les chaussettes de l'archiduchesse".
    --> Très marrant, oui, et à tout âge ! On appelle ça des virelangues, et cette page de wikipedia vous en fournit une bonne liste. Vous pouvez aussi consulter cette série de petits livres.
  8. Demander à chacun, à table, de raconter un bon moment et un mauvais moment de sa journée.
    --> De temps en temps, ça peut être sympa (rejoint l'idée "Discuter" !). Ne pas en abuser pour ne pas devenir trop intrusif.
  9. Créer une histoire à plusieurs (chacun donne une phrase à tour de rôle)
    --> Sympa. On peut aussi jouer à Il était une fois pour ajouter un côté un peu ludique.
  10. Regarder des albums photos de la famille et les commenter.
    --> Très sympa. Penser à faire encore des albums photos, à notre ère digitale...
  11. Faire des biscuits ensemble, et les décorer.
    --> A Noël, vous auriez dû voir mes 5 enfants de 4 à 18 ans tous ensemble dans la cuisine à faire des sablés décorés... C'est vrai qu'ils adorent ça ! Bon, c'était un peu la foire d'empoigne, mais tous se sont amusés, et en prime, ensuite, on se régale. Prévoir un set d'emporte-pièces rigolos (ceux vendus pour la pâte à modeler fonctionnent bien aussi, et sont moins chers que ceux vendus pour la cuisine).
  12. Regarder de vieux films familiaux.
    --> Ca fait un peu doublon avec les albums photos, ça. A part que c'est encore plus difficile à stocker... Mes parents m'ont confié leurs bobines de super-8 il y a 15 ans pour les transférer en videos (à prix d'or), et maintenant, j'ai l'air maline avec mes VHS... Et puis je ne sais pas mais... je préfère les photos, finalement, ça laisse plus de place à l'imaginaire que les vidéos trop "réelles" !
  13. Aller à la bibliothèque.
    --> Désolée, je n'ai jamais aimé les bibliothèques, leurs livres trop manipulés par des inconnus, et le silence qu'on doit y respecter ! Par contre, à la maison, j'ai beaucoup fait la lecture à voix haute à mes enfants réunis ensemble dans le salon ou dans une chambre... Je leur ai lu les 6 premiers tomes de Harry Potter ! (oui, ça a pris beaucoup de temps) (et oui, je n'ai pas lu le 7ème, à vrai dire j'ai commencé, mais mes ados préfèrent désormais les soirées DVD aux soirées lecture... )
  14. Faire un dîner de pizzas maison, où chacun choisit ses ingrédients.
    --> Il faut un four sur la table ? Plus simple à faire avec des crêpes. Beaucoup utilisent les appareils à mini-crêpes. Pour ma part, je fais cuire toutes les crêpes avant, et on les prépare ensuite à table sur notre four à raclette-grill-crêpière.
  15. Jouer à des jeux de société. Pour de vrai : ne pas les laisser gagner pour leur faire plaisir !
    --> Ouiiiiii, ici, on adore les jeux de société, ou plus précisément les jeux de plateau, qui sont davantage des jeux de stratégie que des jeux de hasard. Çà existe pour jeunes enfants, oui, comme le Memory ou le Uno par exemple ! Il existe de plus en plus de jeux faciles d'accès (des règles rapides à piger). Je vous conseille très fortement le site TricTrac pour découvrir les meilleurs jeux (utilisez le moteur de recherche par critères).
  16. Faire une randonnée.
    --> On aime beaucoup aussi, mais les ados (surtout filles) sont assez réfractaires. Je vous conseille la série des Sentiers d'Emilie, un par région, pour trouver des randos intéressantes à faire en famille (par exemple celui-ci concerne Paris).
  17. Aller au musée.
    --> Difficile de trouver un musée commun pour satisfaire les goûts et les âges divers. On préfère les châteaux, par chez nous. Ceux d'Ecosse de l'été dernier, par exemple.
  18. Faire du patin à glace.
    --> Euhhh, pourquoi pas, mais ça me branche moyen. Un bowling, ça compte ? Mais c'est un peu cher.
  19. Allez au cinéma, en dénichant des séances pas trop chères le matin par exemple.
    --> J'ai un ciné de quartier qui fait des abonnements (très souples) qui reviennent à 5 euros la place. C'est raisonnable. Le "vrai" cinéma garde quand même une magie toute particulière...
  20. Faire un dîner comme si c'était un petit-déjeuner. Avec des pancakes.
    --> On a déjà parlé du repas crêpes à la française :-) . Un ptit dej de tartines ou céréales pour le soir, j'avoue que ça ne me fait pas très envie... (mais ça plairait ptet aux enfants, certes).
  21. Aller à la plage.
    --> Hmmm. Pas faisable partout, évidemment. Ca rejoint l'idée Randonnée, non ?
  22. L'été, camper dans son propre jardin.
    --> J'ai un ado qui en rêve, mais on ne l'a pas encore fait. J'ai une ado qui n'aimerait pas du tout, par contre. Je vais acheter une tente à mon ado volontaire, et l'inciter à inviter un copain pour le faire, plutôt que de le faire en famille !
  23. Faire de la corde à sauter.
    --> Je ne suis pas certaine de ce qu'ils entendent exactement par là... En tout cas, on a une grande corde à sauter pour jouer à plusieurs, et ça marche pas mal pour les enfants ! Dans le jardin, on préfère cependant le jeu de croquet, très fédérateur pour tous les âges. Et la table de ping-pong, où l'on organise des tournois.
  24. Profiter des coupures de courant pour se regrouper autour de quelques bougies, et faire griller des chamallows.
    --> J'aime autant faire griller des chamallows quand on fait un barbecue ! On n'a pas très souvent de coupure de courant, il faut l'avouer.
  25. Faire de la gym devant les enfants, qui vous imitent.
    --> Ca peut être très drôle, c'est vrai. Il ne faut cependant pas être trop susceptible pour supporter leurs remarques ! Et ce ne sera pas très efficace côté gym :-) .
  26. Mettre la musique assez fort, et danser comme des oufs.
    --> C'est le top !
  27. Faire du pain maison. Et même du beurre maison.
    --> J'aime bien le pain maison que je fais dans ma machine, mais je ne mettrais pas ça dans les activités familiales...
  28. Ecrire une lettre aux grands-parents.
    --> C'est trop mignon ! Jamais testé, je l'avoue...
  29. Lire ensemble.
    --> Cf. l'idée bibliothèque.
  30. Regarder la télé (les programmes des enfants).
    --> Cf. l'idée DVD.

Je rajoute, pour ma part :

  • Faire des loisirs créatifs. On a récemment chacun personnalisé nos bols de petit-déjeuner avec des feutres de peinture pour porcelaine (à cuire au four ménager), et c'était sympa. 2 feutres à 4 euros, et hop. Le plus jeune ne jure plus que par son bol personnalisé.
  • Jouer aux devinettes. Le fameux "Je pense à un personnage, vous devez trouver qui, en posant des questions". Les plus jeunes choisissent toujours les mêmes personnages, ou répondent des choses étonnantes aux questions, et ça fait beaucoup rire les aînés.
  • Jouer sur les jeux de console, ceux où on peut jouer à plusieurs. Mario Kart, Mario Party ou les Lapins Crétins sont de très bons jeux familiaux. Si la Wii est encore un peu chère pour votre budget, vous pouvez trouver une ancienne GameCube et ses jeux d'occasion pour un montant très raisonnable.
  • Faire des puzzles (Mettez-en un chaque année dans le calendrier de l'avent, quelques pièces par jour).
  • Leur expliquer votre hobby et les faire participer, selon leur envie. Pour ma part, j'ai deux apprentis-jardiniers qui m'aident volontiers.

D'autres idées ?

11 livres pour être des parents moins stressés

Posté le lundi 2 juin 2008 par Oelita, rubrique Pratique

Mon dernier billet parlait de livres de conseils sur l'organisation de la maison. Et les enfants, alors, on les gère comment ? Les grands principes d'éducation, ok, on voit tous à peu près de quoi il s'agit (même si on n'a pas tous forcément les mêmes). Mais au quotidien, quand on craque un peu, on a aussi droit à des astuces pratiques ?

  1. En grand classique, nous avons Parents efficaces, du Dr Gordon. Je l'ai lu, je l'ai trouvé plutôt de bon sens et assez pratique. Une bonne base.
  2. Plus humoristique, j'ai aimé toute la série déjà ancienne des livres de Libby Purves (comment ne pas être une mère parfaite, élever des enfants parfaits, avoir une famille parfaite).
  3. La blogueuse Caro a écrit un Comment être une bonne mère indigne ? qui se veut de la même veine, mais je ne l'ai pas encore lu.
  4. Le terme de mère indigne étant très à la mode (on nous le répète sans arrêt, il faut déculpabiliser les pauvres parents que nous sommes), nous avons aussi en stock Chroniques d'une mère indigne d'une célèbre blogueuse québécoise...
  5. et Mère indigne, mode d'emploi que je ne connais pas du tout.
  6. Pour faire face à la colère de ses enfants fait partie d'une série de petits guides pratiques intitulés "10 astuces de parents", qui comporte également Pour mettre ses enfants au lit... et qu'ils y restent. J'adore le titre. Ainsi que Pour gérer les disputes entre frères et soeurs.
  7. Dans la série des titres rigolos, voici C'est pas bientôt fini ce caprice ? : Les calmer sans s'énerver. Dans la même série, on a aussi C'est comme ça, un point c'est tout ! ou encore Les pipis font de la résistance !.
  8. Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans : Quoi dire, quoi faire ? existe aussi en version 8-12 ans.
  9. Plus positif, voici Comment rendre mon enfant plus heureux : 50 Questions sur l'éducation des petits.
  10. J'ai déjà mentionné les livres d'Isabelle Filliozat, aussi, mais c'est plus psycho (et un peu moralisateur par moments).
  11. Frères et soeurs : Encourager vos enfants à être amis est un petit livre sympathique que j'ai lu et qui m'a laissé un bon souvenir : pratique, et un bon sens proche du mien (parce qu'en effet, on n'a pas tous le même !).

Oui, il y a plus de 11 livres, en fait. C'est que ces livres ont du succès, alors ils en font des séries !

Là aussi, avez-vous d'autres suggestions ou des avis à partager ?

Un dernier petit jouet de Noël ? la poupée SuperMom !

Posté le mercredi 9 janvier 2008 par Oelita, rubrique Ludique

La poupée SuperMom est fournie avec une panoplie d'accessoires réalistes :

  • deux têtes, une contente, et une pas contente (mais pourquoi ils ont mis des bigoudis sur une des deux ??),
  • un bébé qui a aussi deux têtes, ange et démon,
  • un super sac à main magique,
  • un téléphone portable,
  • un paquet de courses,
  • une todoliste de 3 km de long,
  • un tailleur et deux paires de chaussures (ville et sport).

(vu chez Work it, Mom)

Dans le genre gadget rigolo, j'avais aussi noté depuis longtemps (vu chez Opio !) une superbe télécommande pour parents :

Un accessoire à rajouter très vite à la panoplie de SuperMom, à mon avis !

Alm@nak, un magazine ET un site pour enfants, qui fonctionnent ensemble

Posté le mercredi 26 décembre 2007 par Oelita, rubrique Ludique

J'ai découvert ce magazine en octobre, chez mon marchand de journaux. Alm@nak est une nouvelle revue mensuelle pour les 8-12 ans, dont le premier numéro est sorti en septembre 2007. L'éditeur est Milan Presse, un des grands éditeurs de titres pour enfants et ados, gage de sérieux.

Ce magazine a deux particularités qui m'ont attiré l'oeil, et semblent beaucoup plaire à mon garçon de 12 ans, qui n'est pas un grand lecteur, mais qui est curieux :

  • Il contient, comme un almanach, des pages pour chaque jour du mois. 1 à 2 pages par jour. Ce format a bien plus à mon fils qui ne se sent ainsi pas noyé par un magazine entier, qui sait qu'il n'a que peu de contenu à lire. C'est assez ludique comme système, et ça l'encourage à lire un peu chaque jour, sans oublier de jour non plus.
  • Il donne des codes d'accès à un site web compagnon de la revue papier. Il y a d'abord un code général qui permet au lecteur de s'inscrire sur le site en question, ou, s'il était déjà inscrit le mois précédent, de prolonger son abonnement au site. Ensuite, sur certaines pages, un code permet d'accéder à des activités particulières, ou d'obtenir un indice pour une énigme. Le site reprend le système de l'almanach du magazine, en proposant des contenus complémentaires pour chaque thème quotidien : vidéo, diaporama, petit jeu interactif, quizz.

Ecran du site Alm@nak

Les thèmes abordés sont très variés. De l'actualité, de l'histoire, de la nature, de l'art... Culture générale, en gros ! Avec aussi des sujets plus modernes comme la musique, le cinéma, les dessins animés du moment.

Mon fils est devenu bien accro, et il me tanne pour que je n'oublie pas d'acheter le numéro suivant, sinon il risque de louper des jours ! Il est inquiet car il est indiqué que le site est réservé aux moins de 13 ans, donc il a peur de se faire virer quand il les aura, en mai prochain ! Mais les plus grands sont acceptés tant qu'ils ne perturbent pas le fonctionnement du site par des contenus choquants pour les plus jeunes.

Car, en effet, le site permet aux enfants inscrits de participer activement : un forum de discussion "philo", des jeux de piste et des concours (de dessin, en ce moment). Ils annoncent la prochaine ouverture d'un agenda personnalisé permettant de gérer des favoris sur le site, et de publier articles et photos.

Voila, je trouve l'idée intéressante et créative ! Vive la complémentarité entre magazine et site web :-)

NB : les petites mascottes du magazine s'appellent Bug, Wiki et Spam !

La théorie de l'ordre de naissance dans la fratrie, vraie ou fausse ?

Posté le vendredi 14 décembre 2007 par Oelita, rubrique Psycho

Oui, il existe une théorie qui explique le caractère des gens en fonction de leur ordre de naissance. Du genre : les ainés sont responsables et sérieux, et les ptits benjamins sont fantaisistes et charmeurs.

Couverture du livreJ'ai acheté et lu avec intérêt le petit livre sorti en poche chez Marabout : Pourquoi les aînés veulent diriger le monde, et les benjamins le changer, de l'américain l'australien Michael Grose.

Comme pour les horoscopes, forcément, quand on lit les descriptifs attachés à chaque type, on retient surtout ce qui correspond : "Oh, c'est tout-à-fait ça !", et on est moins frappé par les écarts. Mais les explications justifiant ces différences de caractère sont quand même assez convaincantes sur le fond.

Ainsi, on n'est pas forcément plus exigeant avec un aîné, mais on est quand même souvent plus présent en temps. On est aussi plus attentif car on découvre le rôle de parent avec son aîné, à chaque âge. Oh, il apprend à marcher, oh il rentre à l'école, oh il faut choisir une activité extra-scolaire, oh il entre au collège, oh c'est un ado, oh il faut choisir son orientation d'études, oh il tombe amoureux, et finalement oh il part de la maison...

Bon, ok, on découvre encore des choses avec les suivants. Qui ne font pas les mêmes découvertes au même âge, qui choisissent des activité différentes, qui ne fonctionnent pas pareil à l'école, etc. Même avec le 5ème, je confirme, je découvre encore plein de choses que je n'avais pas expérimentées avant (même si je me serais passée de la découverte des urgences en pleine nuit à la cambrousse et des points de suture).

Bref, ce n'est qu'un des points abordés dans cet ouvrage intéressant et dans cette théorie (qui parle aussi des enfants uniques).

Le site DejaGrand a publié un petit dossier sur ce sujet pour en savoir plus. Dont est extrait cette question et sa réponse :

"- Le rang de naissance a t-il une répercussion sur la vie adulte ?
- Bien sûr. D’ailleurs, il est souvent amusant, dans des réunions professionnelles, de déduire la position de telle ou telle personne dans la fratrie, d’après leur façon de se comporter en groupe."

Diaporama de fratries de familles nombreuses

Posté le lundi 26 novembre 2007 par Oelita, rubrique Ludique

C'est sur le forum de Maximômes, spécial familles nombreuses, que j'ai lancé cette idée. Prendre ses nombreux enfants en photo, tous ensemble, voila un challenge intéressant.

Il y en a toujours un pour être absent, ou pleurnicher, ou fermer les yeux, ou faire l'andouille, ou vouloir se sauver, ou bouder, ou... Et puis comment "disposer" les enfants ? en ligne, façon rang d'oignon ? en plusieurs rangs, façon photo de classe ? en tas informe, plus rigolo mais moins clair ?

Ce qui est trognon, c'est toujours l'air de famille qui règne dans ces photos, et l'effet d'échelle du plus grand au plus petit, deux éléments qui montrent clairement que c'est une fratrie que l'on regarde, et non un groupe d'amis.

Alors, j'ai eu l'idée de faire une petite compil de photos de groupes d'enfants de famille nombreuse, en demandant l'autorisation de la publier ensuite sous forme de diaporama pour la partager en dehors de notre forum.

Voici donc le résultat ! Merci à toutes les participantes d'avoir bien voulu partager ces photos :-D


FamnombMM
envoyé par Oelita

On envisage de créer d'autres diaporamas thématiques...

NB : deux photos de mes propres enfants sont cachées dans l'ensemble.

Les petites filles ont leurs mondes virtuels

Posté le jeudi 26 juillet 2007 par Oelita, rubrique Ludique

Je vous avais déjà mentionné StarDoll, site qui permet aux filles d'avoir une poupée virtuelle, de l'habiller, de discuter avec d'autres joueuses et... euh... je ne sais pas quoi d'autre, à vrai dire, je n'ai pas bien compris. Ce qui est clair, c'est que Stardoll marche très très bien. Et que cela rapporte des sous, car les joueuses peuvent effectuer des micro-achats pour acquérir une jolie robe virtuelle pour leur poupée. Et elles le font ! Les 7 millions d'inscrites font donc vivre une société de 40 personnes :-O

Ecran d'accueil de Barbie girlsDonc d'autres sites se lancent sur le même créneau, et en ce moment, on parle de Barbie Girls, dont voici une présentation :

You will be able to create a virtual character, design your own room, earn and shop with B Bucks (pretend "money"), play games, watch videos featuring your favorite BarbieTM movies and products, and chat ‘n play with your friends and best friends.

Même principe, donc ! On parle d'avatar (personnage virtuel) plutôt que de poupée, mais tout le monde sait que c'est la même chose, non ? ;-)

Et, comme Stardoll, Barbie Girls marche très fort. TechCrunch.fr nous rapporte que le site a déjà reçu 3 millions d'inscriptions en seulement 2 mois !

Il existe d'autres sites du même type qui ne ciblent pas que les filles, comme Habbo Hotel qui est un des précurseurs.

D'autres sites comme NeoPets sont beaucoup plus orientés jeux, et moins réseau social... mais la différence s'amenuise, au point que TechCrunch s'amuse à comparer Barbie Girls aussi bien à Second Life qu'à World of Warcraft, ce qui me parait un peu du n'importe quoi. "Virtuel" n'est pas synonyme de "Jeu"... mais bon, c'est un autre sujet, tout cela :-)

Oui, les vacances sont finies...

Magic-Maman lance aussi Magic-Enfant, ou plus exactement Magic-Récré.

Posté le dimanche 24 juin 2007 par Oelita, rubrique Pratique

Magic-Maman est un des meilleurs sites actuels pour les mamans. C'est aussi un des plus anciens, en fait, mais qui a su se renouveler, et bâtir autour de son point fort d'origine, très web 1.0, les forums. Loin de les reléguer dans un coin perdu de leur site, Magic-Maman les met en avant, et envoie même désormais une newsletter qui en reprend les thèmes les plus intéressants pour attirer sur le site.

Ecran de Magic-RécréC'est sur cette newsletter que j'ai appris la création du petit dernier de la gamme des sites Magic-Maman.

En effet, le site s'agrandit et devient depuis quelques mois un ensemble de sites thématiques. On a donc vu naître Magic-Recettes et Magic-Maison sur des thèmes qui intéressent souvent les mamans. Ils ont également lancé Magic-Blog qui est un outil commun aux divers sites de cette société.

On revient cette fois directement dans le thème de la famille, avec Magic-Récré, destiné aux enfants. Ce sont donc des activités de loisirs pour enfants que l'on trouve ici :

  • des jeux : quizz et puzzles en ligne, jeux à imprimer, et quelques jeux en ligne, mais on reste proches des quizz. Pas de jeu d'action en Flash, jeu de plate-forme et autre. Le design est un peu pauvre.
  • des coloriages, en ligne ou à imprimer.
  • des histoires à lire ou à regarder en video, et des chansons et comptines à lire et écouter.
  • des infos éducatives : atlas des pays, notions d'anglais, recettes de cuisine.

Si l'enfant (ou son parent) s'inscrit, il pourra avoir accès à des fonctions personnalisées : un avatar qui le représente, des favoris, et une page d'accueil aux couleurs et au thème qu'il préfère. On trouve aussi une zone Parents avec quelques articles.

Tout cela est plutôt bien pensé, structuré, et cohérent avec Magic-Maman. Pour le moment, les contenus ne sont pas à la hauteur. Certains semblent provenir de chez Rue des écoles. Je reste sur ma faim, c'est un peu tristounet et fade, et on trouve mieux ailleurs (allez donc voir les adresses données ici par Daniel Gergès par exemple). Espérons donc que cela gagnera en qualité et surtout en fun, car la réalisation de l'ensemble est bonne.

A noter que Magic-Maman est souvent nommé "MM" par ses habituées. Mais c'est aussi le cas pour mon site Maximômes ! Le monde est mal fait, il y a trop de MM !

Coloriages pour vos enfants

Posté le mercredi 13 juin 2007 par Oelita, rubrique Ludique

Morceau d'un mandalaAh, le coloriage, voila une activité formidable pour les jeunes enfants. Facile à transporter pour partir en vacances, par exemple (c'est là que mes enfants colorient le plus !). On trouve sur le Web pas mal de sites pour télécharger des coloriages à imprimer. Beaucoup réutilisent des personnages de dessins animés. Beaucoup ont aussi des choses assez moches, je dois dire.

Ce site-là a une particularité, il s'appelle Coloriage-Educatif, donc comme son nom l'indique, il contient des dessins qui ont des thèmes dits "éducatifs" (nature, corps humains, cartes géographiques, alphabets et chiffres). Il contient aussi des dessins qui sont davantage des fiches de jeux que de simples coloriages : dessins à compléter, dénombrements, coloriages magiques... On trouve également de jolis mandalas (j'aime les mandalas !), ou des personnages et vêtements à découper (j'adorais ça quand j'étais môme).

Les + : Le design du site est sobre et joli, et il n'est pas bourré de pubs ni de trucs qui clignotent ! On peut noter les dessins et voir les dessins les plus populaires ou les mieux notés.

Les - : Les miniatures ne sont pas très réussies (pas facile avec des dessins au trait !). De nombreuses rubriques contiennent beaucoup de dessins, et la navigation n'y est alors pas pratique (330 mandalas sur 83 pages, ça va pas être facile de les passer en revue). Il faudrait soit être plus drastique dans la sélection des dessins pour n'en retenir que les meilleurs, soit créer davantage de sous-rubriques.

En tout cas, avant de partir en vacances, j'en imprimerai un stock, début juillet :-)

Site pour parents de grands (enfin, plus grands que des bébés !)

Posté le dimanche 10 juin 2007 par Oelita, rubrique Pratique

Je peste assez souvent, dans la vie comme sur ce blog, contre l'omniprésence du roi Bébé dans les media pour parents. Après 3 ans, point de salut. Bon, il y a quelques exceptions, mais quand on voit qu'un des rares magazines de presse à s'adresser vraiment aux questions de la famille entière, Top famille, a été récemment supprimé, c'est énervant.

Je tiens donc à saluer la création de DejaGrand, déclinaison pour les parents d'enfants de 3 à 12 ans du site InfoBebes !

Rappelons que MagicMaman possède des rubriques Grossesse et Bébé, mais aussi des rubriques Enfants 3-7 ans, Kid 7-11 ans, et Ado 11-18 ans (une tranche un peu large !).

Mes petits Calvin jouent avec leur transmogrifier !

Posté le jeudi 24 mai 2007 par Oelita, rubrique Perso

Ce soir, je regardais un carton vide dans mon jardin. Je le fixais d'un regard un peu vide de fin de journée. Hmmm, trouver le courage d'aller le déposer jusqu'aux poubelles. Parce qu'on n'en fait pas grand chose, d'un carton comme ça, si on ne déménage pas. Et puis, il est un peu trop grand pour ranger des vêtements. Un peu trop petit pour en faire une maisonnette. Hmmm....

Tilt ! Tout d'un coup, devant moi, ce n'était plus un carton, c'était un transmogrifier !

Le premier strip du transmogrifier

Oui, j'ai toujours été fan de Calvin et Hobbes !

Bon, étant un peu claustro, j'ai pris un couteau-scie, et je suis partie découper des ouvertures dans mon carton... sous l'oeil curieux de mes garçons : "mais tu fais quoi, maman ? ". Hop.

Enfant dans un carton

Ok, je sais, c'est pas tout-à-fait ça. Et puis il y a deux cartons parce que j'ai des grands enfants (mais là, même mon grand de 14 ans a réussi à se mettre dedans !). N'empêche qu'ils ont bien fait les zouaves avec ça...

Mais demain, je cherche un marqueur et de quoi faire une flèche de vrai transmogrifier !

Le fonctionnement du transmogrifier

« La preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur Terre est qu'ils n'ont jamais essayé de nous contacter. »

A quel âge une adresse e-mail ?

Posté le mardi 15 mai 2007 par Oelita, rubrique Socio

Suite de mes sondages sur le web et la famille :-)

On a parlé des ordinateurs dans la maison : a priori, mes chers lecteurs et lectrices, vous êtes des accros aux ordis ! Ordis qui se trouvent en majorité dans les pièces communes de la maison, ou dans la chambre des parents. Est-ce à dire que les enfants sont très surveillés dans leur utilisation d'internet ?

Passons donc plus spécifiquement à Internet et aux enfants : à quel âge donnez-vous, ou comptez-vous donner, une adresse e-mail à votre enfant ?

Ma réponse : à 12 ou 13 ans. C'est du moins ce que j'ai fait pour les 3 ainés. Mais le 4ème n'a que 6 ans et commence déjà à réclamer (pour pouvoir jouer à Hammerfest ou d'autres jeux !). Donc même si c'est hors de question pour le moment, je pense que cela va être dur de le faire patienter jusqu'à 12 ans...

Classes de maternelle en vadrouille

Posté le jeudi 10 mai 2007 par Oelita, rubrique Ludique

Ce matin, je suis allée au boulot plus tard. Du coup, sur mon trajet qui traverse un parc, je n'ai pas vu les mêmes scènes que d'habitude.

Ce matin, j'ai vu plein de classes de maternelle en vadrouille.

des enfants de maternelle sans étiquettesLa première que j'ai croisée, c'était facile de savoir que c'était des maternelles : c'était écrit dessus. Sur les enfants. Enfin, sur leurs tee-shirts. On leur avait en effet tous passé un grand tee-shirt blanc par dessus leur tenue, par dessus leur manteau. Et sur chaque tee-shirt blanc, on avait écrit avec un gros marqueur bleu "Ecole maternelle xxxxxx" suivi du n° de téléphone de l'école.

J'imagine que c'est pour le cas où on en perdrait un en route ? En tout cas, au moins, ils les répèrent de loin.

Plus loin, hop, une autre classe. Alors eux, ils ont une espèce de tunique sans manche en plastique blanc, mais sous le manteau. Dessus, en gros, leur prénom. Ah, d'un peu plus près, je vois une étiquette autocollante avec les coordonnées de l'école, aussi. Tiens, d'autres n'ont pas mis leur prénom. Mais ils ont fait un beau dessin de bonhomme têtard. J'en vois moins l'intérêt, du coup, surtout que sous le manteau, de dos, on ne voit rien.

Oh mais voila 2 autres classes ! L'une a des tee-shirts jaune canari, l'autre a des tee-shirts bleu vif. On dirait que ce sont des tee-shirts imprimés. Ah oui, il est imprimé un logo "bien bouger" sur le devant, et il y a une série de petits logos illisibles derrière. Ca doit venir de l'opération bien bouger ! (dont le site est moche, mal fichu et pas à jour, d'ailleurs). Ils ont aussi, autour du cou, un cordon avec une étiquette blanche qui doit probablement donner encore des coordonnées d'école.

Mais ils sont tout ptits ceux-là ! Cette fois, je vois 2 nounous, avec chacune une poussette et 3 enfants. Chacun des 6 enfants porte un débardeur trop grand, bleu, par dessus son manteau. Au dos, je lis "Crèche xxxxxx" avec le n° de téléphone. Ah ben alors, si même les crèches s'y mettent... Il se passe quoi, aujourd'hui, pour que tous les mômes de moins de 6 ans du quartier soient en balade ?

Encore une classe... je marche derrière eux, et je m'étonne de ne rien voir sur leur tenue, donc je hâte le pas pour voir le devant ! Et oui, gagné, des étiquettes. Ah, elles sont attachées avec des épingles à nourrice sur leur pull, celles-là, va y avoir des trous partout ! Un grande étiquette blanche avec le nom de l'école, le prénom de l'enfant, et des gommettes pour faire joli tout autour.

A mon avis, il a dû y avoir comme une consigne donnée pour que les enfants ne sortent pas de l'école sans un moyen de les identifier :-D une consigne sans forcément les outils qui vont avec, donc chaque instit interprète ça à sa façon et fait comme elle peut ?

C'est pratique, ça va en même temps faire office d'uniforme :-P

Moteurs de recherche visuel... et aussi pour enfants

Posté le jeudi 26 avril 2007 par Oelita, rubrique Pratique

Quintura for kids est un moteur de recherche anglophone pour enfants, qui se présente sous forme très visuelle et animée.

Ecran de Quintura for kidsOn trouve en haut de l'écran un nuage de mots-clés (tags), et en laissant la souris sur un de ces mots, on peut voir apparaître des sous-catégories. Dans le bas de l'écran, on trouve la traditionnelle liste de sites relatifs à cette recherche. On trouve également en haut quelques dessins servant de point de départ à des catégories courantes si on s'est perdus : jeux, animaux, musique, télé et sciences.

Quintura existe aussi pour adulte, sur le même principe un peu moins graphique. Les sujets abordés étant plus vastes et plus complexes, je trouve cela moins utilisable ? On peut bien entendu saisir un mot, et voir apparaître un nuage associé pour aller plus loin. Tout cela me semble quand même mieux adapté à des enfants, c'est une bonne idée (en supposant que du coup, les résultats sont filtrés pour être kids friendly !).

Tiens, cela me rappelle Kartoo, un vieux moteur de recherche par carte, avec liens entre les sites... je ne savais pas trop ce que signifiaient ces liens, mais c'était aussi visuel, et sympa pour naviguer sur le web. La différence, c'est que Quintura représente visuellement les mots-clés de recherche, tandis que Kartoo représentait visuellement les résultats de recherche, en fait.

Bref, j'ai été voir si Kartoo existe toujours. Eh bien oui. Mais il a changé. En moins bien, je dirais. L'interface, tout en flash, n'est pas très claire : l'intéraction avec la carte n'est pas très intuitive, et la navigation entre les recherches successives non plus (comment revient-on en arrière ?). Quant aux résultats, je les trouve très académiques (ça veut dire qu'on ne trouve pas Maximôme quand on tape famille nombreuse :-) ).

Le tout nouveau PageBull, quant à lui, propose les résultats de recherche sous forme d'une liste de copies d'écran. Un peu long à s'afficher, mais assez lisible, finalement (bien qu'encombrant).

Bon, il vaut toujours mieux savoir lire et écrire pour faire des recherches sur le web...

L'argent de poche

Posté le dimanche 1 avril 2007 par Oelita, rubrique Socio

Aaaah, l'argent de poche que l'on donne à ses enfants, en voila un sujet rigolo.

Cochon porte-bonheur chinois vu chez ZenavenueRigolo ? Oui, parce que les pratiques sont en fait très diverses d'une famille à l'autre. On ne l'imagine pas forcément, comme ça, a priori, mais si. Sur le forum de Maximômes, c'est un sujet qui ressort périodiquement, et on y constate plein de divergences, sur :

  • l'âge auquel on commence à en donner (chez moi, c'est en CE1, mais pour beaucoup, cela ne démarre qu'au collège),
  • les montants que l'on donne, évidemment,
  • la façon dont on le donne (chaque semaine, chaque mois, physiquement ou virtuellement),
  • le degré de liberté que l'on accorde à son enfant pour l'utiliser (autorisation ou non d'acheter des sucreries, des gadgets, obligation ou non d'économiser),
  • les occasions pour le donner (montant fixe périodique, ou en échange de services ménagers ou de bons résultats scolaires, ou pour les anniversaires et autres fêtes),
  • les objectifs des parents (leur apprendre la valeur de l'argent et la notion de budget, leur donner de l'autonomie, les faire épargner, les faire calculer, leur faire plaisir).

Allez donc parcourir cette discussion de 2003/4, celle-ci de début 2005, celle-là de mi 2005, et la plus récente de fin 2006. Oui, c'est un sujet qui revient régulièrement sur le tapis !

On trouve sur le site de l'INSEE cette étude sociologique de 2001 sur le sujet, très complète. Mais les chiffres datent pour beaucoup d'une enquête de 1992 ! Ca commence à dater...

L'internaute a fait un dossier sur le sujet en mai 2005 avec un sondage en ligne assorti auquel 640 lectrices ont répondu. Bon, la mise en page des résultats du sondage est ratée et assez illisible. Un extrait des résultats : "Pour une majorité d'entre vous, les 5-8 ans n'ont besoin que de quelques euros par mois ; à partir de 9 ans, le financement parental passe à une dizaine d'euros ; pour les adolescents (13-15 ans), entre 15 et 30 euros ; enfin, les plus grands (16 ans et plus) ont un budget généralement compris entre 30 et 50 euros. Selon 53 % d'entre vous, l'aspect financier ne doit pas se mélanger à la vie dans la famille ou à l'école. Mais les résultats sont serrés, puisque 47 % considèrent au contraire qu'il est légitime de récompenser en argent les bonnes actions ou les bonnes notes.".

On trouve un autre dossier sur MagicMaman.

Plus commercialement, le Crédit lyonnais (LCL, maintenant) a commandé un sondage CSA en 2006 et propose un petit dossier assorti, et surtout un petit logiciel téléchargeable gratuitement pour windows, baptisé danslapoche.

Ecran du logiciel Dansmapoche du LCL

Ca ne va pas bien loin : il s'agit juste de noter ses recettes et ses dépenses, qui apparaissent dans deux colonnes, et voila. Même pas la moindre stat, ou vision autre que mensuelle. Bon, ça peut être un début...

Un vaste sujet que celui de l'argent de poche, pour les parents d'enfants de + de 6 ans !

Blog et site sympa pour les mamans fashion

Posté le mercredi 14 mars 2007 par Oelita, rubrique Pratique

Pfiou, en ce moment, je suis débordée, une vraie cata. Tout s'en mêle et s'emmêle, le boulot et le reste.

Alors juste un petit message pour vous signaler deux adresses sympas pour jeunes mamans plutôt fashion !

  • InitialesBébé est un magazine déguisé en blog. Simple mais efficace, il nous parle de bébés, mais pas seulement. Une touche d'actualité, une touche de mode et de déco, une touche de sérieux.
  • Kids love fashion est un vrai webzine qui parle de mode et tendance enfantine, mais aussi de déco, de loisirs et de voyages pour mamans gâtant leur(s) enfant(s) ! Il y a même une rubrique beauté avec des soins et autres jolis savons pour boutchoux. Craquant et trèèèès joliment fait (mais il manque de RSS !). J'ai trouvé l'adresse chez InitialesBébé, héhé.

Dire qu'on était mercredi aujourd'hui, mais que j'ai dû aller bosser, la vie est dure ;-)

Journal en ligne pour pré-ados

Posté le vendredi 2 mars 2007 par Oelita, rubrique Pratique

PlayBac, éditeur des fameux Incollables mais aussi de quotidiens papier pour enfants, se lance dans les infos Web, avec le site Mon JT Quotidien.

Ecran du JT QuotidienLa cible est celle des pré-ados : les 10-15 ans. Le contenu est essentiellement composé de vidéos, agrémentées de cartes et questions quizz. On est loin du journal papier, mais plus proche du JT de la télévision, comme annoncé par le titre du site. Les sujets sont très divers, plutôt orientés faits divers.

J'avoue avoir du mal avec l'interface tout en flash, et avec le fait que seuls 5 sujets du jour sont présentés, sans que l'on puisse (en tout cas, je n'ai pas trouvé comment) voir les sujets des jours précédents.

(vu sur Media Cafe)

D'autres sites d'infos pour enfants existent déjà, comme celui des Clés de l'actualité junior, fait par Milan Presse pour les 8-12 ans. Plus classique dans sa forme, simplement texte et photo, il contient également 5 articles par jour, tiens ! (on accède facilement aux archives, là, par contre).

L'Internaute propose également l'Internaute junior. Ce n'est pas un quotidien, mais un portail d'infos en continu, avec des dossiers traités plus en profondeurs, et aussi des jeux, des vidéos. Pas de rythme de parution indiqué ; cela ne semble pas très fourni ?

Le journal L'Alsace comprend quant à lui un Journal des enfants réalisé sous forme de blog collaboratif (Dotclear) par des enfants eux-mêmes. Ouest-France a créé un site plutôt à vocation pédagogique sur ce qu'est un journal, dans ouestfrance-ecole.

(sites trouvés sur Kidadoweb)

Des initiatives assez variées dans leurs styles, donc ! Mais la cible visée des pré-ados vient-elle vraiment sur le web pour avoir des infos d'actualités ?

Eduquer les enfants à Internet

Posté le mercredi 3 janvier 2007 par Oelita, rubrique Pratique

Je vous ai déjà parlé de

Logo de Vinz et LouAujourd'hui, je vous relaie cette info du blog "Les enfants et internet", qui annonce l'arrivée d'un site éducatif pour enfants, mis en place par l'Education nationale. Cela s'appelle Vinz et Lou. On y découvre des petits dessins animés de 2 minutes chacun, très bien faits sur les thèmes habituels. A priori, au final, il y aura 20 séquences et ça devrait aussi passer à la télé, et servir de support aux enseignants le désirant.

J'en profite pour vous donner aussi quelques autres liens intéressants en stock, glanés eux aussi sur le blog Les enfants et internet ces dernières semaines :

  • MatMonBlog est un site belge proposant un jeu d'initiation aux blogs pour les pré-ados.
  • Prudence sur le net est un guide au format PDF pour les parents Québecois ("Parents avertis, jeunes internautes prudents").
  • Free propose depuis décembre un nouveau logiciel de contrôle parental qui s'appelle Freeangel et peut être téléchargé par tout le monde. Il fonctionne en liste blanche (liste de sites autorisés, et par défaut, tout le reste est interdit) avec le moteur BabyGo pour les enfants, et en liste noire (liste de sites interdits, et par défaut, tout le reste est autorisé) pour les ados.
  • Les enfants peuvent passer leur permis web en ligne. Un simple Quizz, mais une base amusante pour aborder le thème.
Voila, ça fait beaucoup de choses. Il n'y pas de comparatif là-dedans, mais un bon résumé de liens très utiles, donc je vais dire que c'est une première étape pour ma bonne résolution 2007 !

Jeux pour enfants

Posté le mardi 26 décembre 2006 par Oelita, rubrique Ludique

Bon, allez, pas trop de temps pour tester des sites et pour écrire en ce moment, alors je vous donne ce lien brut de fonderie ! Il s'agit de JeuxPourEnfants.org, destiné aux 6-10 ans. Il a l'air chouette, non ?

Ecran de JeuxPourEnfants.org

D'autres sites à farfouiller sur cette discussion du forum de Maximômes. Certains liens anciens ne fonctionnent plus, comme le regretté PouletFrites.com, vous savez ce qu'il est devenu ?

Bonnes fêtes à tous et toutes !

PS : Je m'aperçois que chez nous, mes enfants jouent très peu à ce type de petits jeux en ligne. Ils préfèrent les vrais jeux videos, sur PC ou sur console (on est très Nintendo, bien ciblé sur le jeune public). (mais pas seulement, puisque le Père Noël a aussi apporté le nouveau Zelda sur Wii à mon mari ;-) )

On ne peut plus surveiller ses enfants tranquillement

Posté le lundi 20 novembre 2006 par Oelita, rubrique Techno

Une histoire instructive lu sur Transnets : "Friendbombing"... petite histoire morale.

Etes-vous prêt(e) vous aussi à vous inscrire en tant que "jeune" sur un site communautaire pour surveiller ce que raconte votre (grand) enfant ? Trouvez-vous cela normal ? Moi, j'avoue que ça me choque un peu, cette intrusion des parents, de même que tous les sytèmes de pistage en tous genres.

Interdire l'accès à des sites à contenu choquant, oui (j'avoue ne pas avoir encore mis en place ce genre de chose mais j'y pense sérieusement avec l'arrivée sur le web de mon fiston de 11 ans qui utilise Google à tort et à travers) ; idem avec les anti-virus, anti-spam, anti-adware. Tout ça, c'est de la sécurité. Mais aller fouiller pour savoir ce qu'ils font et disent sur le web en détail...

Moteurs de recherche pour enfants

Posté le lundi 6 novembre 2006 par Oelita, rubrique Pratique

Mon mari m'a passé un lien vers cet article fort intéressant de PC INpact. C'est une liste de moteurs de recherche existant spécifiquement pour les enfants.

Apparemment, un nouveau site s'est lancé récemment sur ce domaine et tente de faire parler de lui : BabyGo, mais il n'est en fait pas tout-à-fait le pionnier en la matière. Curieusement, la blogosphère s'est peu intéressée au sujet, j'ai juste trouvé ces articles de Serendipité et Affordance. Allons donc voir ce ptit nouveau.

Page d'accueil BabyGoAh, on est encore dans la déco Halloween, on dirait :-) . A première vue, c'est un moteur de recherche classique, mise à part que les catégories mises en avant sont "coloriage, musique, jeu, livre". On obtient tout aussi classiquement des listes de résultats. La présentation n'est pas du tout orientée enfants, on est dans le très sobre, et rien ne montre clairement que l'on est dans cet univers. En fait, l'aide nous explique le principe tout simple : "L'intégralité des sites indexés a été parcouru et leur contenu a été approuvé par des adultes conscencieux de la sécurité des enfants sur Internet." (mais pas du respect de l'orthographe ;-) ). Simple et sans doute efficace. Pas très convaincant sur mes premiers essais, on ne tombe certes sur rien de choquant, mais ce n'est pas forcément très pertinent non plus. Si le site vient de se lancer, il va probablement améliorer cela. En attendant, je trouve pour ma part que le nom est très mal choisi, trop bébé, et pas assez enfant/ado ! Si je propose ce site à mon pré-ado de 11 ans qui aime chercher des choses sur le web, il va me répondre qu'il n'est pas un bébé...

Que nous propose donc d'autre l'article de PC INpact ?

Logo KidadowebJe lance Kidadoweb. Un annuaire qui propose un moteur de recherche sur les sites référencés. "Kidadoweb a pour but de faciliter et promouvoir l'utilisation de l'internet francophone auprès des enfants et des adolescents ainsi que de leurs parents, enseignants et éducateurs. En ce sens, elle met à la disposition des 3-18 ans un annuaire de sites dont ses éditeurs ont apprécié la valeur pédagogique, informative, ludique ou divertissante. Aucun de ces sites n'est à vocation commerciale, aucun n'est accepté à titre payant.[...]Kidadoweb envisage actuellement un partenariat commercial en relation avec des sites de qualité dont le contenu est destiné à l'enfance.". Je trouve l'habillage du site un peu trop enfantin pour des ados, dommage. Résultats de recherche chez Kidadoweb Aaaah, je trouve que les sites indiqués en résultats sont bien ciblés, par contre ! A vrai dire, j'ai cherché le mot "blog" et je note aussitôt des résultats qui me semblent carrément très intéressants (des idées pour d'autres billets...) ! De plus, ils sont catégorisés : pour surfer, pour jouer, pour les fans de télé, pour les sportifs... et il y a également des catégories thématiques. Ils sont aussi classés par tranches d'âge : enfants, ados, grands ados. A noter que le site propose également un blog sur le thème de la protection des enfants sur internet.

Les autres sites de la liste me semblent moins intéressants (simples annuaires, ou bien des résultats de recherche moins pertinents et moins catégorisés), ou plus spécialisés sur certains domaines plus restrictifs.

Il faudra que je fasse tester ça à mes enfants !

Mixs, un portail pour ados

Posté le lundi 16 octobre 2006 par Oelita, rubrique Pratique

Un tout nouveau tout beau portail pour ado vient d'être lancé. C'est Mixs.

Logo mixs

Ca contient à la fois un magazine avec des articles, des news, des services pratiques, etc. , et une partie communautaire avec blogs, photos, et un tas d'autres choses. Pour les services pratiques, ils ont mis le paquet : météo, citations, e-cartes, jeux, playlists, amis, téléchargements, horoscopes, tests, blagues, infos castings...

Comparé à un Skyblog, c'est moins agressif niveau pub pour le moment. Et c'est surtout plus riches en services divers, moins orienté uniquement sur les blogs. A noter qu'on peut importer son skyblog dans mon mixsblog ! Ils sont pas fous, hein !

C'est quand même hallucinant de voir sur Skyblog le compteur de blogs ouverts en temps réel... à minuit, là, maintenant, il y a un nouveau blog ouvert par seconde :-O . Ils approchent des 6 millions de blogs... Ok, combien de blogs morts là-dedans ? mais quand même, impressionnant.

Faut que j'en cause à ma fille et qu'elle me donne son avis (elle a un skyblog) !

P@rents, la parentalité à l'ère du numérique

Posté le mardi 19 septembre 2006 par Oelita, rubrique Pratique

C'est le titre d'un document édité par l'Unaf (Union des associations familiales), en partenariat avec Microsoft entre autres. Disponible en ligne ou en PDF.

L'ère du numérique, c'est, selon eux, en vrac : les consoles, les jeux vidéos, Internet, et les téléphones mobiles.

Logo du document

Le document commence par citer pas mal de chiffres issus de diverses études et sondages. "30% des 6-8 ans utilisent Internet, une proportion qui atteint 80% chez les 13-14 ans", "47% des millions de blogs en ligne auraient été créés par des 16-25 ans". Il embraye ensuite sur les valeurs proposées par ces media : l’échange, le partage, l’immédiateté, la gratuité (ouf, plutôt des valeurs positives à la base !), et sur la nécessité universelle de la fermeté et de l'autorité parentale. "au sens le plus noble du terme" bien entendu.

Le document propose ensuite 7 thèmes de conseils, que je vous traduis ici à ma façon.

  • Etablir des règles adaptées à l'âge de l'enfant sur les medias appropriés et le temps maximum à y consacrer.
  • Leur apprendre que comme dans la vraie vie, on doit se méfier des inconnus. Surveiller leur liste de contacts.
  • Mettre en place des outils de filtrage sur les contenus choquants, et prévenir également les enfants.
  • Leur apprendre à bien communiquer sur ces nouveaux media. J'ai pas bien compris ce qu'ils voulaient dire là-dedans, c'est un peu à l'intersection des autres règles...
  • La nétiquette, en gros. Ils envoient sur cette référence de la nétiquette. On peut pas dire que ce soit très adapté à un jeune public, comme explications... et même les parents vont être découragés par cette liste très longue de règles, qui, en plus, date un peu (qui va encore sur les newsgroups, ou parle de MUDs ?).
  • Respecter les lois. Sur la vie privée, sur les droits d'auteurs. Expliquer les arnaques et le spam.
  • Discuter avec d'autres parents

Tout ça est plutôt intéressant, et bien rédigé, da façon abordable et simple. Quelques manques à mon goût sur la publicité, sur les pratiques du genre de celles de Microsoft qui fourgue quantité de trucs non désirés dans son MSN, bref, sur le côté commercial d'Internet (attention aux allopass, aussi, et aux coûts des SMS). Et à l'opposé, cela manque de choses positives sur tout ce qui est communautés et entraide. Je n'ai pas non plus vu mentionner la question des webcams. Enfin, les liens sont un peu trop institutionnels, à cause d'une visible neutralité commerciale.

Vous connaissez d'autres docs d'aide aux parents dans ce genre-là ?

Site communautaire scolaire

Posté le samedi 9 septembre 2006 par Oelita, rubrique Pratique

vu sur un article du Journal du Net

C'est du web 2.0, et ça veut rassembler à la fois les parents, les élèves et les profs autour de blogs, de forums, de commentaires et notes à tout va : c'est Intellego.

Logo Intellego

Le site a été lancé en juin, ce sont ses débuts. Leur titre : "La communauté du savoir scolaire". Parmi les rubriques : cours, exercices, résumés, lexiques, astuces, comptes-rendus de visite, fiches lecture, méthodologie, échec scolaire, orientation...

J'ai parcouru quelques docs assez divers, comme Comment apprendre une poésie, sympa, ou les déclinaisons latines, pratique comme aide-mémoire, ou les figures de style pour savoir ce que sont métonymies, oxymores et chiasmes. J'ai vu surtout beaucoup de docs à contenu scolaire. Nettement moins de récits d'expérience, de conseils généraux, etc. Ah si, j'ai vu le blog comment occuper ses enfants de 12/15 ans (sur Paris).

A suivre pour voir comment cela évoluera... C'est vrai que si ça peut aider les profs qui font leur site perso à se regrouper pour structurer leur contenu, ça peut marcher. Pour le moment, pour faire ponctuellement réviser certains sujets, ou faire rattraper des cours manqués, je vais chercher des infos sur Cartables.net pour le primaire. J'utilise aussi les exercices de Educatif 44. Et vous, en tant que parents ?

Charte Internet de l'élève de CP

Posté le lundi 4 septembre 2006 par Oelita, rubrique Perso

Oui, je parle du CP Cours Préparatoire, en école élémentaire, là où mon fils de pas encore 6 ans vient de faire sa rentrée ce matin. Parmi les milliards de papiers en tout genre à signer et remplir, une "Charte Internet et Informatique de l'élève".

C'est signé de l'inspection académique du coin, donc ça doit être pareil dans toutes les écoles de la région.

Faudra donc que je dise à fiston qu'il ne doit pas changer la configuration des postes pour perturber leur fonctionnement. Ni télécharger des trucs illégaux. Ni ceci cela. En échange, l'école s'efforce de mettre en place des systèmes pour éviter que les enfants ne tombent sur des contenus dérangeants, mais ils ne peuvent être tenus responsables, blablabla. Sont bien braves. C'est toujours les mêmes qui ont des devoirs et des interdictions, et les mêmes qui se dédouanent à l'avance...

Par ailleurs, je vois chaque année, depuis 13 ans que j'ai des enfants d'âge scolaire, la liste des paperasses s'allonger, s'allonger...

  • Fiche de renseignements (le truc qu'on a déjà rempli lors de l'inscription en juin...)
  • Fiche d'urgence : encore des coordonnées de personnes à prévenir + n° du médecin et de la sécu
  • Fiche médicale confidentielle : ah, c'est facultatif !
  • Autorisation de photographier l'enfant
  • Autorisation de port des lunettes : facultatif aussi, forcément
  • Autorisation de sortie ou voyage (qui n'empêchera pas d'en refaire signer d'autres à chaque sortie ou voyage dans l'année...)
  • Autorisation de communiquer notre adresse aux assos de parents
  • Choix des jours de cantine ou d'étude (choix déjà faits en juin lors des inscriptions, là aussi)
  • Signature du papier expliquant ce qu'est le cahier de correspondance
  • Signature de 2 pages d'explications sur le fonctionnement de l'école, où on nous rappelle les horaires, le fonctionnement du cahier de correspondance, et l'importance des certificats d'assurance. Ah oui, on y reparle de l'autorisation des lunettes.
  • Signature de 2 pages de réglement intérieur de l'école. Avec encore les horaires, encore l'histoire des lunettes, encore le fonctionnement du cahier de correspondance + interdictions en tous genres : objets de valeur, objets dangereux, tatouages, poux, médicaments, signes religieux ostentatoires... + le Plan de Mise en Sûreté des enfants (écouter France Inter sur 94.9 en cas de signal national de sirène)
  • et donc la Charte Internet
  • + deux autres messages annexes tout aussi administratifs et techniques.

Ce matin, un parent devait rester avec l'enfant en classe pendant 30 minutes. Pour faire connaissance avec l'instit et rassurer l'enfant ? non.... pour qu'on lui explique le fonctionnement du cahier de correspondance, et l'importance des papiers à remplir dès ce soir. Ce sera tout pour cette fois.

Si on prend chaque chose indépendamment, on comprend bien la raison d'être du papelard à chaque fois, certes. Mais mis bout à bout, on est dans l'overdose, là... et la ferme impression d'être pris pour à la fois pour des demeurés à qui on explique 10 fois la même chose, et des ennemis en puissance prêts à dégainer l'arme légale à chaque coin de classe. Des parents, des enfants ? où ça ?

Et puis, celle-là je ne la connaissais pas encore : l'enfant laisse toutes ses affaires en classe, dans sa case. Y compris sa trousse de crayons, sa règle, tout. Il ne transporte dans son cartable, quotidiennement, que son agenda. Et son cahier de correspondance, bien sûr !! Pour faire ses devoirs, j'imagine qu'il faut donc avoir le double des fournitures à la maison ? Ca veut dire quoi encore, tout ça ? que les parents sont désormais jugés incapables de s'assurer que le cartable des enfants est complet chaque jour ? que, comme d'hab, la seule solution pour répondre au problème de certains, est que l'école prenne tout en charge pour tout le monde ?

Et hop, encore quelques couches de déresponsabilisation des parents en bonne et dûe forme.

Sûrement qu'il y a des parents qui aiment tout ça. Qui le demandent. Pas moi. J'aurais plutôt aimé qu'on me dise si mon fils aura beaucoup de devoirs (le truc interdit depuis 30 ans, mais il parait que là aussi, c'est les parents qui les réclament), s'il faut l'aider et en quoi, ce qu'il va apprendre cette année (à lire, ok, mais pas que ça ?), les gros changements par rapport à la maternelle. Mais bon, ne désespérons pas, tout ceci nous sera expliqué lors de la réunion des parents, annoncée pour le 16 septembre. Ben quoi, c'est moins urgent que la paperasse et la Charte Internet des moins de 6 ans !

Et fiston, il en dit quoi, de la rentrée ? Qu'il a retrouvé son super copain et son amoureuse, et qu'il a mangé des pâtes à la cantine. Tout va bien. Pourquoi t'as l'air énervée, maman ? Tiens, fiston, au fait, faut que tu signes la Charte Internet. Sans blague.

Mamans bloggeuses

Posté le jeudi 31 août 2006 par Oelita, rubrique Socio

Une maman bloggeuse qui se pose des questions sur ce qu'on peut ou ne peut pas raconter de ses enfants sur son blog : C'est ici, sur le sympathique blog Restons calmes (je regarde grandir mes enfants). Questionnaire (traduit d'un autre blog, américain, lui) à faire circuler !

Pour ma part, je me pose les mêmes questions sur les photos, et plus généralement aussi sur toutes ces anecdotes et révélations d'ordre privé.

Voila pourquoi je reste assez évasive ici...

Réseau social pour enfants

Posté le jeudi 29 juin 2006 par Oelita, rubrique Techno

J'ai lu cert article de Techcrunch à propos du lancement du site (anglophone) Imbee. Il s'agit d'un site dit de "réseau social"... pour enfants. Il permet donc aux enfants de créer un blog, de partager des photos, de se faire des amis et d'échanger des messages avec eux.

A la lecture de cet article, je suis restée très perplexe. J'ai laissé ça de côté quelques jours... et avec le recul... eh bien je suis toujours très perplexe. C'est une blague, en fait, ce truc, ou pas ?

Parce que bon, quand je lis que "La création d’un compte doit être effectuée par un adulte qui montrera patte blanche avec sa carte crédit" ou que "L’adulte recevra un résumé mensuel de l’activité effectuée sur le compte de l’enfant." je me pose vraiment des questions sur la santé mentale des créateurs pour croire que ça peut marcher auprès des enfants en âge de communiquer sur le net. Donc je cherche toujours le truc qui a dû m'échapper là dedans...

NB : Le site ne fonctionne que sous Firefox ou Opera, et il cible les 8-14 ans, dit-il.

Protection des enfants, suite !

Posté le dimanche 25 juin 2006 par Oelita, rubrique Techno

Hier, je vous parlais du site Acton Innocence et des outils de contrôle parental qu'ils mettent en avant.

J'avais déjà noté dans un coin une autre adresse, je viens de la retrouver !

Il s'agit d'une association e-enfance.org a pour but d’aider les enfants à tirer le meilleur parti des nouvelles technologies. Son site se veut un outil pour aider parents et enfants à comprendre leur utilisation d'internet (mais aussi des mobiles et des jeux videos) et de dialoguer sur ses dangers.

C'est déjà + dans ma façon de voir les choses, comme approche.

Ce qui me chiffonne un peu : que ce soit ciblé - de 8 ans / 8-12 ans / + de 12 ans. Déjà, pour moi, un enfant de moins de 10 ans ne devrait pas du tout avoir accès seul à internet (enfin, chez moi, j'ai même mis la barrière à 13 ans, c'est vous dire ! C'est certes un choix personnel). Ensuite, dans les + de 12 ans, c'est encore très vaste...

Ce qui me chiffonne pas mal : qu'on mette toujours AOL en avant dans ces comparatifs de providers qui offrent des services logiciels de protection. Oui, leurs outils sont restrictifs et protecteurs. Mais justement, très voire trop restrictifs et vous allez vite criser avec eux... Faut quand même le dire, car AOL est le pire des providers sur beaucoup de points de vue techniques et commerciaux dès qu'on utilise Internet de façon un tout petit peu poussée ! Alors on est ptet tenté quand on débute et qu'on n'y connait rien, mais mieux vaut se former un peu et prendre une offre moins packagée.

Ce qui est dommage : le contenu du site est encore très limité. Il faut dire qu'ils ont un partenariat avec le site Décode le web (maqué avec Microsoft, donc MSN).

Bon, je critique, mais l'initiative est très bonne, et le discours du site me semble très juste !

Protection des enfants sur Internet

Posté le samedi 24 juin 2006 par Oelita, rubrique Techno

Lors de mes discussions avec des mères de famille à propos d'Internet, une question qui revient souvent est celle des dangers d'Internet pour les enfants, et du fameux "contrôle parental". Ca marche comment ? Quels sont les dangers ? Quel logiciel conseillez-vous ?

J'avoue que je réponds que je n'utilise aucun outil, et que je ne connais donc pas le sujet précisément.

En fait, ma conduite actuelle est de ne permettre à mon enfant d'avoir une adresse mail (et donc une adresse MSN, qui est la chose qui les intéresse en priorité) qu'à partir de 13 ans. Et j'énonce les dangers et les régles de précaution à suivre.
Ne jamais faire confiance à un inconnu.
Ne pas aveuglément faire confiance non plus à une personne connue, car on n'est jamais sûre de la vraie identité des "gens" en face de nous.
Ne jamais donner d'infos permettant de nous identifier ou repérer (adresse, téléphone, nom de famille, et même ville de résidence). Limiter l'usage de la webcam aux amis de la vie "réelle".
Parler des virus, des hoax et autres chaînes, de la pub et des approches commerciales (se méfier du "gratuit"), des allopass coûteux.

Bon, leur parler des aspects positifs, ça c'est facile car ils me voient sans cesse utiliser Internet ! Ils savent aussi, de par mon expérience, qu'on peut se faire des amis par internet, mais c'est surtout communiquer avec leurs amis actuels qu'ils recherchent, en fait. Comme avec le téléphone ! et s'amuser avec les sites de jeux.

Tout ceci étant dit, je compte bien m'intéresser de plus près aux diverses initiatives du net en matière de protection des enfants. Je pense partir du site Action Innocence qui me semble une référence en la matière. "Action Innocence est une organisation non gouvernementale (ONG) qui contribue à préserver la dignité et l'intégrité des enfants sur Internet".

Affiches d'Action Innocence

J'aime beaucoup ces affiches très parlantes, et inquiétantes (à juste titre).

Je ne me reposerai jamais simplement sur des logiciels pour protéger mes enfants. Mais je vais les étudier de plus près grâce à cette asso, et j'en reparlerai sans doute ici.

Bébés blogués devenus grands

Posté le mercredi 7 juin 2006 par Oelita, rubrique Socio

Pointblog évoque la folie du blog de bébé, en se demandant si plus tard, ces bébés-là auront envie de continuer leur blog. Et s'ils le pourront matériellement.

Comme je l'évoquais il y a quelques jours, on peut aussi se demander s'ils ne les rejeteront pas, purement et simplement ? Passé un certain âge (au plus tard vers 10 ans), un enfant n'aura certainement pas envie du tout de voir des photos et récits de lui, petit, sur Internet. Photo de bébé pixellisée

A partir de quel âge, un enfant devient-il maître de sa propre image ? Quand doit-on demander son autorisation à lui (et non à ses parents) pour mettre en ligne des photos le représentant ? 18 ans ?? Les parents n'abusent-ils pas ainsi de leur droit ? Surtout quand on sait combien tout est archivé sur internet...

On fait la leçon aux ados sur les choses qu'ils ne doivent pas publier sur leur blog, mais qui fait la leçon aux parents ?

NB : Je me contente de poser la question... il m'est déjà arrivé à moi aussi de poster des photos de mes enfants sur un forum public, par exemple.